top of page
Rechercher
  • Alain SUPPINI

QI GONG: 2è partie

EN PRATIQUE.

Il est tout à fait possible de pratiquer le Qi Gong uniquement comme un loisir, d'étirement postural, ou comme une technique de relaxation.

Cependant, comme c'est déjà le cas dans les pays asiatiques, cette pratique millénaire s'affirme un peu plus chaque jour chez nous, comme une véritable thérapie.

Dans une première partie, nous avons défini le Qi Gong, évoqué plusieurs types de pratique, ainsi que les différences avec le Tai Chi et le Yoga.


Ici, nous abordons plus précisément les modalités pratiques du Qi Gong et ses bienfaits sur le corps et l'esprit.

Pourquoi choisir la pratique du Qi Gong?


Nous l'avons vu, les variétés de Qi Gong sont très importantes (pour mémoire, plus de 300 types ont été dénombrés), allant de formes très dynamiques (Dong Gong Qi Qong), à d'autres plus statiques (Zhan Zhuang Gong), ou encore méditatives (Jing Gong), voire véritablement thérapeutiques (Zhineng Qigong). Il y en a donc pour tous les goûts, pour toutes formes physiques, toutes les spiritualités. C'est la raison pour laquelle les adeptes de cette discipline se comptent par millions dans le monde, augmentant chaque jour un peu plus.


Quel que soit le type de Qi Gong choisi, les effets au plan physique sont les premiers ressentis:

- la respiration se fortifie

- les muscles se tonifient, les articulations s'assouplissent

- l’équilibre et la posture s'améliorent

- les douleurs musculo-squelettiques diminuent

- les troubles du sommeil s'atténuent, les maux de tête disparaissent


Parallèlement, les bénéfices au plan mental se font jour:

- disparition des angoisses

- diminution de la fatigue

- réduction des symptômes de dépression ou de burn-out


Enfin, les dimensions émotionnelle et spirituelle se développent:

- apprentissage ou progression de l'intériorisation

- meilleure écoute du corps

- recherche du calme, puis de la paix intérieure


Un cas particulier est représenté par le Zhineng Qi Gong, dont la portée thérapeutique a été étudiée dans de nombreux domaines bien précis de la médecine:

- diminution de l'hypertension artérielle [1]

- soulagement des douleurs du dos [2] et des genoux [3]

- amélioration du sommeil et atténuation des angoisses chez les patients cancéreux [4][5]

- effets particulièrement positifs dans le traitement des addictions, drogue ou alcool.

Comment se pratique du Qi Gong?


En principe, il est possible de pratiquer à n’importe quelle heure. Néanmoins, il est mieux de respecter certains rythmes circadiens et il faudrait privilégier l’entraînement:

- le matin de 5 à 7 heures

- à midi de 11 à 13

- et le soir de 17 à 19

- ou la nuit de 23 à 1 heure.

Selon l’état de santé de chacun, il peut être favorable de choisir une autre heure pour l’entraînement.

Ceci s’explique par le fait que chaque méridien, conducteur d’énergie relié aux organes internes, est plus particulièrement actif ou sensible à certaines heures.

Ensuite, il convient de choisir un lieu calme, avec de l’air frais, bien aéré, mais en évitant tout vent venant de face.

Il est préférable d’avoir le regard orienté vers le Sud, ou au contraire vers le Nord.

L'orientation varie en fait selon les différents types de Qi Gong.

Lors de la pratique de Qi Gong, il s’établit une relation entre l’homme et la nature: par conséquent, il est déconseillé de pratiquer en plein air ou dans une pièce fermée quand la nature n’est pas en équilibre: intempéries, orage ou tempête, grêle, brouillard épais, ou encore forte chaleur.

Il est également préférable de reporter l’entraînement lorsque l’on est très fatigué, ou si l’on est très agité émotionnellement.

Il ne faut pas non plus démarrer les exercices le ventre vide ou au contraire trop rempli. Il est bien d’attendre une heure après un repas, de même qu'il sera préférable de laisser une heure après les exercices de Qi Gong avant de commencer à manger.

Les bénéfices du Qi Gong sont d’autant plus importants qu’on le pratique longtemps, sans jamais aller jusqu’à l’épuisement.

Les débutants ou les malades peuvent commencer à pratiquer les exercices pendant une durée de 5 à 10 minutes, qui sera ensuite progressivement augmentée pour passer à 35 minutes puis à une heure, voire davantage.

Il est possible de réaliser les exercices 3 fois par jour, mais en pratique, un entraînement quotidien est suffisant pour peu qu'il dure assez longtemps.

Du fait du large éventail de ses vertus et de la possibilité d’adapter les exercices individuellement, le Qi Gong est adapté à tout le monde.

À travers les exercices, les différentes fonctions organiques sont activées, ainsi que le système immunitaire.

Les personnes en bonne santé peuvent ainsi entretenir et renforcer leur état de santé, prévenir les maladies, et prolonger leur vie.

Mais les exercices de Qi Gong sont également adaptés aux individus malades, en état de faiblesse, en surpoids et aux personnes âgées.

Les personnes très affectées émotionnellement peuvent aussi profiter de cette méthode. Nous l'avons vu, le Qi Gong agit sur l’ensemble de la personne, l’état émotionnel s’améliore donc en même temps que l’état de santé corporelle.

Au final, il est tout à fait possible de pratiquer le Qi Gong uniquement comme un loisir, d'étirement postural, ou comme une technique de relaxation.

Cependant, comme c'est déjà le cas dans les pays asiatiques, cette pratique millénaire s'affirme un peu plus chaque jour chez nous, comme une véritable thérapie.

Alain SUPPINI

48 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page