top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAlain SUPPINI

L'AMITIÉ HOMME-FEMME EST-ELLE POSSIBLE?

LA SCIENCE ET LA SOCIOLOGIE NOUS RÉPONDENT.

S'il existe une grande question qui fait débat et divise les opinions depuis bien longtemps, c'est bien celle-ci: l'amitié entre un homme et une femme est-elle réellement possible ?

De fait, une des grandes raisons pour lesquelles nous n’avons toujours pas définitivement répondu à cette question tient au fait qu’elle est relativement nouvelle: pendant la majeure partie de l'histoire humaine, les hommes et les femmes ont essentiellement vécu dans des mondes "homo-sociaux": les hommes restaient entre eux et les femmes entre elles.

Mais ça, c'était avant!

Dans les premiers temps, les hommes passèrent leurs journées à la chasse avec d'autres hommes, tandis que les femmes restaient au campement, puis ensuite ils étudièrent dans des collèges réservés aux hommes, pour aller plus tard au travail ensemble, tandis que les femmes allèrent dans des écoles de filles, pour rester ensuite à la maison.

Ce n'est qu'à partir de la fin du XIXème siècle, début du XXème, que les amitiés entre les deux sexes ont véritablement débuté: alors que plus de femmes entraient dans un système universitaire et un monde du travail autrefois exclusivement masculin, hommes et femmes ont dû trouver des modes de relations excluant tout romantisme ou sexualité.

Car c'est bien au niveau de la sexualité que se situe précisément la limite entre amitié et amour: en effet, l'amitié est une forme d'amour qui exclue la sexualité.

La construction de l'amitié et celle de l'amour: le point de vue de la science.

Qu'est-ce qui va faire qu'on va être ami sans entrer dans la séduction? Pour répondre à cela, il est nécessaire de comprendre comment se construisent amitié et amour.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que le désir pour l'autre naît quasiment toujours de la différence: plus on est différent de l'autre, plus l'on va chercher à combler cette différence dans la sexualité.

À l'inverse, dans l'amitié, on est dans la similitude: plus on va être semblables, plus cette ressemblance va enlever tout désir de l'autre.

Plusieurs cas de figure vont donc se présenter:

1 - Dans le cas d'anciens amants, la question de la sexualité étant déjà réglée, rien ne les empêche plus de devenir de véritables amis. Nombreuses sont les amitiés homme-femme qui naissent à distance d'une histoire d'amour. Néanmoins, les limites ne seront pas toujours aussi nettes dans le temps, et la tentation d'un "écart de conduite" guettera toujours.

2 - Dans le cas des sex-friends, des amis-amants, on a un ami avec lequel on a des relations sexuelles, mais tout s'arrête là: on ne construit rien avec lui, on ne vit pas avec lui, il peut même n'y avoir aucune amitié en dehors de l'amitié sexuelle, on ne se projette pas vers le futur et la relation peut s'arrêter aussi brutalement qu'elle aura débuté.

3 - Un cas particulier est représenté par l'amitié homo-hétéro sexuelle. Le seul cas fonctionnant parfaitement est celui de l'amitié entre une femme hétéro et un homme gay. Dans tous les autres cas de figures (lesbienne - homme hétéro, femmes homo entre elles, ou encore gay - gay), l'amitié est quasiment vouée à l'échec. Nous en verrons l’explication que nous donne la science un peu plus loin.

Pour ne parler que de l'amitié femme hétéro – homme homosexuel, les nouvelles recherches de l’équipe d'Éric Russell, publiées en 2015 dans la revue Archives of Sexual Behavior et complétée en 2017 [1], confortent cette thèse.

Les universitaires ont testé deux types de conseils venant d’hommes gays, le premier étant la recherche de potentiels partenaires pour leur amie, le second étant l'orientation à donner à la carrière de la femme, le tout comparé aux conseils d'hommes et de femmes hétérosexuels.

S'agissant de trouver de nouveaux partenaires, les conseils des gays ont été jugés beaucoup plus fiables, ce qui par contre n'a pas été le cas concernant la carrière de la partenaire: "les sujets féminins semblent percevoir les jugements d’hommes gays comme plus sincères parce qu’elles savent qu’ils n’ont pas d’autres intentions, qu’il s’agisse de séduire la participante (ce qu’elles peuvent craindre des hommes hétéro), ou entrer en compétition pour le même partenaire (ce qu’elles pouvaient craindre de la part d'une amie hétérosexuelle)", écrit Eric Russell.

Enfin le chercheur cite une étude du Journal of Business and Psychology selon laquelle les femmes hétérosexuelles seraient plus enclines à embaucher des hommes gays que des femmes ou hommes hétérosexuels.

Pour la femme hétérosexuelle, l'homme homosexuel est à la fois plus intime, plus loyal, plus impartial et surtout plus rassurant que toute autre personne.

4 - Le cas le plus complexe reste donc celui de l’amitié véritable homme hétéro-femme hétéro, sans sexualité et sans désir.

C'est ici que la science peut nous aider à y voir un peu plus clair.

Dans une étude récente [2], des chercheurs de l'Université du Wisconsin ont étudié88 paires d'amis de sexe opposé dans un laboratoire. Les paires ont été séparées selon le sexe et on leur a posé une série de questions afin évaluer les sentiments "romantiques" qu'ils entretenaient vis-à-vis de leurs amis du sexe opposé.

La première différence constatée par les chercheurs est que les femmes ne sont généralement pas attirées par leur ami masculin et considèrent la relation comme strictement platonique.

À l'inverse, la plupart des hommes ont généralement des sentiments romantiques envers leurs amies, sans pour autant l'avouer et passer à l'acte.

La seconde chose notée est que les hommes, en plus d'être attirés par leur moitié féminine, croient également à tort que ces sentiments sont réciproques: en imaginant être plus attirants qu'ils ne le sont en réalité pour leur amie, il pensent que la femme-amie ne dirait pas non à une relation s'ils en manifestaient l'intention.

Ainsi, l'étude suggère que les femmes pensent généralement que les hommes et les femmes peuvent être "simplement amis", alors que les hommes espèrent secrètement qu'il y a une chance que la relation avec leur amie puisse évoluer vers quelque chose d'autre.

Fondamentalement, cette étude nous donne l'explication scientifique de la "zone ami", en objectivant ce que nous savions intuitivement, à savoir que les femmes et les hommes ont des longueurs d'onde complètement différentes en ce qui concerne les relations entre les sexes.

De fait, l'homme reste sur une posture très mâle naturel: il cherche toujours à se reproduire et n'écartera quasiment jamais l'éventualité d'une possibilité sexuelle avec son amie, fût-elle lesbienne...

La construction de l'amitié et celle de l'amour: le point de vue des sociologues.

Les sociologues ont au fil du temps bien documenté le fait que des relations hommes-femmes vraiment platoniques sont parfois possibles, et que les hommes et les femmes peuvent être simplement amis.

Une telle amitié présente en outre des avantages qui n'existent pas dans les amitiés de même sexe: en particulier, on apprendra toujours mieux la meilleure manière d'attirer une personne du sexe opposé. Cette relation sans sexe permet d'explorer l'autre genre d'une autre manière, en confiance, de façon très riche et qui ouvre les portes d'une manière de penser qui n'est pas celle de son propre sexe.

Cependant, ces mêmes sociologues montrent aussi que les relations entre les sexes opposés sont généralement plus compliquées que celles de même sexe et nécessitent souvent beaucoup plus de communication et de transparence pour perdurer.

Très souvent en effet, l'un des deux partenaires n'est pas très clair, en ayant notamment une attirance pour l'autre.

Par exemple, il apparaît qu'un couple d'amis sur 3 s'est déjà embrassé, et ce faisant, ce geste qui pourrait paraître banal devient la 2ème des causes de rupture d'amitié, derrière la distance physique.

Alors, comment maintenir une amitié saine et durable entre homme et femme?

Friedrich Nietzsche écrivait: "des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme, mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique."

On retrouvera donc volontiers une amitié de long terme dans des couples dont l'homme comme la femme ne se plaisent physiquement pas du tout, ou bien encore dans l'éventualité d'une grande différence d'âge.

Parlant d'âge, on constate également qu'il s'agit d'un élément majeur intervenant dans la variation des sentiments: les amitiés de l'école primaire sont assez fréquentes, elles deviennent plus rares au collège, encore plus rares au lycée, pour devenir exceptionnelles dans le monde adulte. Moins les personnes envisagent d'entrer dans une relation sérieuse (ce qui est généralement le cas de l'enfance), plus les amitiés entre les 2 sexes sont faciles et insouciantes.

Autre paramètre, le célibat. Une fois l'age adulte atteint, les études montrent que l'amitié homme-femme est plus fréquente chez les célibataires, représentant plus de 80% des cas.

Pourtant, elles démontrent aussi que les amitiés entre personnes mariées peuvent également exister.

Dans une étude proposée par le Professeur en Psychologie April Bleske-Rechek [3], celle-ci isole deux échantillons de personnes en couple et ayant un ami de sexe opposé.

Le premier échantillon comprend de jeunes adultes âgés de 18 à 23 ans, le second des personnes âgées de 27 à 52 ans. Dans le cadre de cette enquête, les sujets devaient dresser la liste des avantages et des inconvénients liés à leur amitié, puis faire un état des lieux de leur relation amoureuse.

Quel que soit leur âge, les personnes voyaient plus d'avantages que d'inconvénients à cette situation.

Par contre, elles ont été une majorité à déclarer que l'attirance éprouvée pour leur ami représentait une difficulté. En effet, plus une amitié entre deux personnes de sexe opposé est forte et moins elles sont heureuses dans leur vie de couples respectifs. On le comprend tout à fait, être en couple et avoir un meilleur ami de sexe opposé, c’est avoir un loup dans la bergerie. Il n’est pas toujours sain de savoir qu’en parallèle de sa vie de couple, son conjoint à un confident de sexe opposé. D’ailleurs dans l’étude il est mentionné que "dans la majorité des amitiés observées, il y avait toujours un minimum d’attirance entre les deux, même quand les sujets affirmaient que leur relation était complètement platonique". L’amitié est un sentiment puissant et ce sentiment s’il est partagé entre deux personnes de sexe opposé va venir perturber la relation de couple.

Une amitié homme-femme est un potentiel poison pour votre couple. En effet, des jalousies peuvent naître, non seulement au sein de votre couple, mais aussi au sein de votre amitié. Votre meilleur(e) ami(e) peut aussi éprouver de la jalousie et avoir l’impression de vous perdre. Il peut même arriver que vous-même ne supportiez pas que votre ami(e) ait rencontré quelqu’un, en vous sentant comme dépossédé(e).

De fait, peu d’amitiés entre personne de sexe opposé ont leur place lorsque l’on est en couple.

Pour le Pr Bleske-Rechek, "cette dernière tendance reste mystérieuse", et la psychologue de s'interroger: "est-ce que cette attirance entre amis aurait une influence négative sur les relations amoureuses, ou est-ce que les gens insatisfaits de leur relation de couple vont chercher un réconfort auprès de leur ami?"

Les conseils d'un homme sur la question.

Tout en gardant à l’esprit que la situation de chaque personne est différente, je soumets humblement mon point de vue d'homme.

Premièrement, nous l'avons vu, avoir des amitiés entre sexes opposés devient de plus en plus difficile à mesure que l'on progresse de l'école primaire à l'âge adulte.

Deuxièmement, les amitiés deviennent de plus en plus difficiles lorsqu'un ou les deux amis ont des partenaires romantiques.

Si vous êtes célibataire, vous pouvez avoir tous les amis que vous voulez.

Mais si vous êtes marié ou dans une relation engagée, faites preuve de plus de prudence: il paraît difficile, voire impossible, qu'après votre mariage vous passiez du temps avec un ami de sexe opposé sans votre conjoint.

Cette opinion n'est pas forcément populaire: "J'ai un grand ami avec qui je traîne tout le temps", "mon mari ne s'en soucie pas, et nous savons tous les deux qu'il ne se passera jamais rien". Le problème avec de telles déclarations est qu’elles sont généralement faites lorsque le mariage est solide comme le roc et va très bien, quand votre amour est si fort que l'idée même d'avoir des sentiments romantiques pour votre ami semble tout à fait impossible, tout comme la perspective de l'adultère.

Mais vous ne savez tout simplement jamais ce que l'avenir vous réserve. Et dès que le mariage va montrer quelques signes de faiblesse, vous aurez tout naturellement tendance à vous tourner vers cet ami pour obtenir du soutien. La probabilité qu'un câlin bienveillant se transforme en quelque chose de plus physique, sans que l'un ou l'autre ne l'ait forcément voulu, n'est pas nulle. Dès lors, les chances pour que les fractures du couple se comblent et que le mariage fonctionne à nouveau sont de moins en moins grandes.

"La grande différence entre l'amour et l'amitié,

c'est qu'il ne peut y avoir d'amitié sans réciprocité"

Michel Tournier


Alain SUPPINI

281 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page